Canada Life

Bienvenue sur le blog d’Eve et Fred

Nos nouveaux potes…

Classé dans : Les premiers jours — 31 août, 2007 @ 3:50

C’est fait ! Nous avons envahi l’appartement, évidement celui-ci était déjà meublé et tout équipé (vaisselles, fer à repasser, literie…). En fait, nous sommes en sous-location, la locataire actuelle est partie vivre chez son chum comme on dit ici (petit ami). Le vrai propriétaire est en réalité une dame âgée que nous n’avons pas eu la chance de rencontrer. Je dis « la chance de rencontrer » parce qu’en fait nous traitons avec son fils : un anglophone sourd et donc semi muet qui a des allures d’homosexuel refoulé. A part ca, le voisinage est sympathique. L’appartement est au premier étage mais comme le terrain est en relief, l’entrée extérieure donne sur la terrasse arrière et donc sur la forêt (nous ne sommes pas au rez de chaussée mais au rez de jardin). Au même niveau que nous se trouve un couple d’une bonne trentaine d’années avec leur enfant tintinophile, leur chien de berger et leurs colombes. Au dessus de notre appartement vit un autre chien et son maître (nous n’avons aperçu que le chien mais les bruits que nous pouvons distinguer laissent à penser qu’il n’est pas seul). Au dessus du couple aux colombes vit un black américain du genre de ceux qu’on peut voir dans les clips de Dr Dre ou 50 cent, à en croire les autres locataires, il n’est pas commode. Et puis il reste le concierge, qu’on appelle ici « janitor », il a une coupe des 60’s mais est vraiment sympa et se plie en quatre pour satisfaire les exigences des locataires. L’immeuble est en forme de U donc  s’est difficile de croiser les gens, surtout qu’il existe des entrées tout autour. Depuis que nous sommes arrivés (un peu moins de 3 semaines), l’alarme à incendie a sonné deux fois et les pompiers sont venus une fois (pour rien heureusement). Certains voisins n’ont pas attendus pour se présenter, c’est le cas des écureuils. Ici, il y en a tous les deux mètres. Ils n’hésitent d’ailleurs pas à entrer dans les logements. Ils fouillent dans les poubelles et nous font les yeux doux pour qu’on leur jette un bout de pain (à 1,90 $ la baguette, ils peuvent toujours se gratter).

voisin  écureuil

Les premiers pas sur le territoire Canadien…

Classé dans : Les premiers jours — 31 août, 2007 @ 1:35

Notre arrivée à l’aéroport international Trudeau de Montréal s’est bien déroulée. Après avoir montré « pattes blanches » aux impressionnants douaniers canadiens, nous nous sommes dirigés vers la station de Taxis. Ici, deux choix s’offraient à nous : rejoindre l’hôtel en Taxi de fortune pour la modique somme de 35 $ ou nous y faire conduire en Limousine pour 15 $ de plus. En raison d’un volume important de bagages, nous avons choisi de faire les choses en grand (à l’image du pays) et avons donc emprunté une espèce de monospace rouillé, au chauffeur cependant fort sympathique. Nous sommes arrivés à l’hôtel vers 22h. Il était situé au centre ville d’où son nom : « La Tour du Centre Ville ». Même si le côté hygiénique laissait à désirer, la chambre était très grande (environ 90 m2 sans exagérer), un accès wifi était gratuit les 12 premières heures et une piscine était à notre disposition au 19e étage. Le tout pour un prix raisonnable : 45 $ soit environ 33 € par nuit.  Nous devions libérer la chambre dimanche à 12h, ce qui nous laissait toute la journée du samedi pour trouver un appartement. Grâce à mon sens inné de l’organisation (c’est moi, Eve évidemmentClin doeil), j’avais planifié deux RDV pour visiter des appartements non loin d’HEC. Le premier se situait dans une impasse appelée Ridgewood ressemblant par sa forme en lacet, à la célèbre rue Lombard de San Francisco. Le principal point fort de cet appart est sa vue sur une petite forêt et sa proximité du centre ville et d’HEC. Le second logement se situait sur la Côte Sainte-Catherine (même rue que l’école). Il était grand mais la vue sur les briques rouges de l’immeuble voisin n’avait pas le même charme que les érables. Le choix n’a pas été très difficile puisque ce dernier était déjà loué. En effet, le propriétaire, un certain Ludwig, à l’allure douteuse, venait de le louer à un étudiant. Et c’est tant mieux parce que des travaux venaient d’être engagés dans l’hôpital se trouvant en face de l’immeuble (trois mois de nuisances sonores de 7h à17h en sachant que les québécois travaillent aussi le samedi). Un riverain nous avait gentiment mis au courant de ce petit inconvénient. Merci Madame ! Nous avons donc emménagé 3330 Ridgewood, le dimanche 12 août 2007 soit moins de 48h après notre arrivée sur le territoire Canadien. 

Graff à Montréal  Graff à Montréal  3330 Ridgewood  Le véhicule de Fred  Véhicule d'Eve

1...1011121314
 

quelquesjoursakyoto |
Pays d'OZ |
la carotte Egyptienne a un ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MERVEILLE DU MONDE
| Les aventures de Myrtille
| Céline et Fabrice débarquen...